si non oscillas3.jpg

« Si non oscillas, nili tintinare »
(Si tu ne te déhanches pas, ne sonne pas)
À l’origine, cette phrase latine est inscrite au dessus de la porte d’entrée du Manoir Playboy à Chicago. (Source Pornotopie, Paul B. Preciado)

 


L’installation présente un ensembles de sous-vêtements (3 boîtes composées d’un ensemble de sous-vêtement cousus main et sérigraphié main), une simili colonne, une série de trois photographies couleurs diffusées sur un téléphone portable. Slide et zoom possible.


 

si non oscillas1.jpg
si non oscillas.jpg
image[1].jpg
image.jpg
image[2].jpg

Photographies réalisées dans les Folies Siffait, au Cellier, en Loire-Atlantique.
Les Folies Siffait sont de fausses ruines construites entre 1816 et 1830 par Maximilien Siffait.

Les poses rejouent celles des covergirls de Playboy.

Si non oscillas, nili tintinare

 

Installation présentée lors des expositions Pleased to meet you, à Cardiff, en 2018 et Neo-drama, à Grande Surface, Bruxelles, en 2019